« Paysages, Personnages, Usages »

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une rencontre des élèves de CM1 et CM2 de l’école primaire de Gimeaux et de la photographe Sajede Sharifi.
Inspiré par le projet » Les Chercheurs de midi » dans le cadre de Marseille Provence 2013, Capitale Européenne de la Culture

Atelier proposé par la direction de la Culture de la ville d’Arles

Dans le cadre de ses actions liées aux Contrat Arlésien des Parcours d’Éducation Artistique et Culturelle en partenariat avec l’ENSP

————————————————————————————————-

Atelier photo dans le cadre du projet de  » Les chercheurs de Midi  » avait lieu en quatre séances entre 2 et 4 heures pour 28 élèves de CM1 et CM2 de l’école primaire de Gimeaux.

La première séance a eu lieu le 30 novembre 2012. La totalité du projet est expliquée aux élèves. Une sélection d’images des chercheurs de Midi, classifiées par thème est projeté et est mis en discussion. Cela a aidé les élèves pour trouver des idées plus claires de leur démarche pendant l’atelier. Les sujets principaux se sont formés et les élèves l’ont pratiqué et étudié pendant une séance de prise de vue autour de l’école. A la fin de la séance nous avons parlé de l’importance de la photographie dans le monde contemporain et ce qui justifie la photographie en tant qu’art ou pratique quotidienne populaire. Aussi ils sont regroupés  en six groupes pour travailler de manière collective sur les thèmes discutés.

Certains élèves ont rendu leurs images préférées de leur album ou l’album de leur famille. Les élèves vont partir à la production de l’image de leur vie et leur quotidien.

La deuxième séance a eu lieu le 18 décembre 2012. De la première séance 13 appareils photos numériques étaient à leur disposition. Cependant ils ont commencé la production des images pour leurs projets.

Cette séance a commencé par la définition d’une bonne photo. Les élève partagent leur avis sur une bonne photo de l’aspect technique (lumière, focus-flou, profondeur de champ, clair-obscur) et de l’aspect du contenu (message, composition, objet, cadre, angle, etc..). Nous avons aussi parlé de l’histoire technique de la photographie, des plaques en verre, négatifs et jusqu’à l’image numérique, leurs points positifs et négatifs. Quelques appareils photo de différents formats, objectifs et différents type de négatifs sont présentés aux élèves afin qu’ils puissent mieux visualiser la discussion.

En suite nous avons parlé des droits de l’image, le photographe et ce qui est photographié. En l’envisageant les groupes sont partis travailler sur les images qu’ils ont amené ou produit. Ce processus du première édition est faite sur les ordinateurs de l’école.

Le nombre d’images total était d’environ 2500. une grande partie est produite par les élèves pour cet atelier. Je me suis permis de faire une premier grande sélection, filtrer les images totalement ratées ou répétitives. Chaque groupe fait une sélection dans le dossier mère (dossier de référence qui contient toutes les images) par apport à leur projet, discutant entre eux de ce qu’il faut pour leur narration et ce qu’il vont raconter à travers ces photos.

La troisième séance a eu lieu le 15 mars 2013. A partir de la première édition, j’ai préparé un diaporama et aussi une sélection des images photographiquement fortes. En regardant ces deux vidéo tous les groupes participent à un processus de séminaire critique sur les travaux de leurs camarades des autres groupes. Lors de la dernière séance les élèves sont chargés de réfléchir et noter leur réflexion à propos de leur sujet, leur démarche, et l’histoire qu’il vont raconter par une série de photos.

Dans cette partie les élèves ont appris la fonction de la planche-contact et réalisé leur projet en petit format avant la finalisation. En dernière sélection ils sont arrivés au nombre de 15 à 20 images pour chaque série. Les six groupes sont composés de quatre ou cinq élèves, en mélangeant les deux classes dans chaque groupe. Donc six planches-contact consacrées aux sujets (animaux, choses, intérieurs, paysages, portraits de famille et portraits de classe) sont préparées pour produire une maquette de taille A4 des affiches qu’ils vont produire en quatrième séance.

Les images de la dernière sélection sont confirmées par les parents pour être utilisées dans la fonction de l’atelier du projet des chercheurs de Midi.

Puis les élèves retournent à leur groupes, forment une table de travail et commence à figurer la numérisation, l’ordre des images sur une feuille blanche de taille A4, en utilisant l’écriture et le graphisme pour mieux raconter leur histoire. Les grandes images sont imprimées en taille carte postale et sont accrochées au tableaux de la classe, aussi des maquettes pour que les autres groupes puissent participer plus collectivement dans la démarche et travaille avec toute la classe. Le but était la pratique de comment organiser un ensemble d’images dans un espace en lui donnant un sens.

La quatrième séance aura lieu le 3 mai 2013. Jusqu’à cette date les élèves ont accès à leur maquette qui sont à la disposition de leur enseignante, pour améliorer et perfectionner leurs idées d’un tableau d’affiche. Dans cette séance nous allons finaliser les maquettes en faisant une dernière décision collective, puis les réaliser dans le grand format avec les tirages originaux.

Cent tirages taille carte postale, six diaporamas, et finalement six affiches de la taille de +A3 seront le résultat d’un très beau travail collectif de ces élèves.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s